The Last Reformation : Présentation, Histoire et Vision du mouvement 2017-09-22T10:44:38+00:00

La Dernière Réforme :
Présentation, Histoire
et Vision du mouvement

Présentation – Qu’est-ce que La Dernière Réforme ?

La Dernière Réforme (en anglais: The Last Reformation) est constitué de disciples de Christ provenant de tous horizons. Notre but est de partager une idée et nous ne sommes pas une nouvelle dénomination. L’idée de son fondateur Torben Søndergaard, appuyée par bien d’autres mouvements avant lui, est de permettre à l’église de Jésus-Christ de retrouver la puissance et le rayonnement qu’elle avait lors de sa fondation et pendant les premiers siècles de notre ère, tel que cela nous est relaté dans la Bible, notamment dans le Livre des Actes.

L’Église a été profondément défigurée avec l’apparition de l’Église catholique romaine, transformant le modèle biblique en une institution qui a mêlé le paganisme avec différents cultes dans un but bien plus politique que spirituel. Une réforme a été engagée par Luther, Calvin et beaucoup d’autres précurseurs en Europe afin de réintroduire des vérités bibliques dans la vie des croyants. Cet esprit de réforme si cher à Martin Luther ne s’est pas arrêté là et a perduré au travers des siècles pour réintroduire des notions essentielles telles que le salut par la foi, Christ seul médiateur, le baptême par immersion effectué à l’âge de raison, le baptême dans le Saint-Esprit, etc.

Les membres de La Dernière Réforme s’entendent avec son fondateur pour considérer que ces réformes successives ne nous ont pas encore permis – en occident – de retrouver le modèle biblique, fort du témoignage de l’action de Dieu et de sa puissance au travers de la vie de ses disciples.

La Dernière Réforme propose donc un enseignement aussi bien théologique que pratique visant à donner aux chrétiens qui le souhaitent des clés pour apprendre à devenir les disciples que Jésus veut que nous soyons.

“En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers mon Père.”   Jean 14:7 – S21

Nos vies chrétiennes ont hérité de la tradition de ceux qui nous ont précédés et ont, pour beaucoup, une origine dans le modèle instauré par l’institution catholique. La vie chrétienne de beaucoup est rythmée par le culte unique du dimanche, rendant progressivement notre foi passive, sans œuvres. Nous recevons beaucoup d’enseignements théologiques mais ne pratiquons pas notre foi. Jésus a bien enseigné ses disciples, mais il leur a surtout montré comment faire, sur un modèle d’apprentissage. Ainsi, face au monde, nous avons peut être la connaissance de l’action que nous devons entreprendre mais nous sommes pétrifiés car nous ne savons pas comment faire.

La Dernière Réforme propose donc une série d’enseignements visant à donner un socle commun à tous les disciples qui souhaitent s’engager à suivre le Christ comme il nous l’a ordonné, en se basant sur une lecture fidèle des saintes écritures.

Nous sommes bien conscients que la remise en cause de certaines idées reçues donneront lieu à beaucoup d’inquiétudes de la part des responsables d’église. Aussi nous vous invitons à consulter la rubrique FAQ de The Last Reformation qui répondra à certaines des questions les plus fréquemment posées.

Torben Søndergaard
a fondé 
le mouvement en 2011.
Cliquez ici pour écouter son témoignage
(en anglais)

Histoire – Comment le mouvement The Last Reformation a-t-il commencé ?

Torben Søndergaard, le fondateur de ce mouvement, et sa famille ont travaillé pendant douze ans à l’implantation d’églises dans trois villes différentes.
Dieu les a conduits à travers une période de désert pendant laquelle ils ont tout perdu.
Ils ont alors commencé à se poser des questions sur l’église et à se demander pourquoi les choses que nous faisons aujourd’hui sont si différentes de ce que nous lisons dans le Livre des Actes. Dans ce désert, ils ont vu l’église de l’extérieur.
Ils ont vu que ce qu’ils faisaient auparavant – et ce que beaucoup font actuellement dans la plupart des églises – n’était pas biblique et que l’église d’aujourd’hui n’est pas efficace pour faire des disciples. Durant cette période, Dieu donna beaucoup de révélations à Torben. C’est à cette époque qu’il écrivit le livre “The Last Reformation”. Après cette période de désert, Torben a enregistré vingt enseignements en ligne qui ont pris une grande ampleur et que beaucoup ont appréciés parce qu’ils confirmaient quelque chose qu’ils avaient déjà dans leur cœur. C’est donc à partir du livre The Last Reformation et des vidéos que le mouvement a commencé, pour devenir ce qu’il est aujourd’hui.
Des milliers de personnes dans le monde suivent ce mouvement, qui grandit chaque jour.

Vision – Quelle est la vision de La Dernière Réforme ?

Tout d’abord, nous voulons revenir à l’Évangile. L’Évangile est le fondement et s’il y a une chose que nous ne pouvons pas compromettre, c’est bien l’Évangile. L’évangile, ce n’est pas accepter Jésus dans notre cœur en répétant la prière du salut, ou simplement croire que Dieu existe. Non, Jésus a dit que nous devons le suivre et pour le suivre, nous avons besoin, comme il l’a dit, de naître de nouveau. De naître d’eau et d’Esprit. Il s’agit de reconnaître notre péché et de nous repentir envers Dieu le Père, d’avoir foi en Jésus et d’être baptisés en lui, puis de recevoir le Saint-Esprit. Voilà ce qu’est la nouvelle naissance. Nous devons prêcher et proclamer cela, dans chaque dénomination, dans chaque foyer, à chaque chrétien! Nous aspirons à cela car aujourd’hui, il y a beaucoup de croyants qui ne sont pas réellement nés de nouveau et qui ont aussi besoin d’entendre le vrai Évangile.

Ensuite, nous souhaitons «kickstarter» les chrétiens. «Kickstarter» signifie former les gens, non simplement par l’écoute, mais surtout par la pratique. À faire quoi? Guérir les malades, chasser les démons, prêcher l’Évangile, baptiser les gens dans l’eau, baptiser les gens dans le Saint-Esprit etc. Il est question de faire des disciples!

Nous voulons également voir une réforme de l’Église. Que l’Église revienne à la simple vie de disciple que nous lisons dans le Livre des Actes, dans laquelle Jésus est la tête et nous sommes tous frères. Nous sommes TOUS conduits par le Saint-Esprit. L’Église n’est pas un bâtiment, ce n’est pas un rassemblement, ce n’est pas un programme. Non, c’est un mouvement de disciples, une famille, une vie.