Voilà mes amis comment j’ai expérimenté la puissance de Dieu grâce une guérison miraculeuse.

Le 12 septembre dernier, je me suis accidentellement tranchée deux doigts à la main gauche, je vais donc aux urgences « sos main »: le chirurgien orthopédiste ne veut pas me recoudre car c’est trop profond, je dois donc me faire opérer le lendemain matin.
Chose faite le 13 septembre par anesthésie locale (tout le bras). Pendant 8 jours, je subi des douleurs d’une atrocités inconcevables : d’abord les doigts puis le bras quand je me rends compte à J+4 de l’opération que je ne peux presque plus le bouger! Je commence à paniquer (paralysie motrice mais pas sensitive de mon bras « qu’est-ce qu’il m’arrive! » me disais-je). Au bout de 3 jours de rééducation, je peux à peine lever le bras à l’équerre… pfff!…
9 jours après mon opération soit le mercredi 21 septembre, alors que mon époux devait aller faire une course à Tours centre, je décide (malgré la douleur) de l’accompagner pour sortir un peu. Une fois sur place, nous faisons la connaissance d’une jeune femme chrétienne, Lætitia, qui me parle de la puissance de Jésus et de son pouvoir de guérison. Je lui demande alors si elle voudrait bien prier pour mon bras car je n’en pouvais vraiment plus (j’essayais tant bien que mal de me tenir debout). Elle accepta après une légère hésitation mais s’exécuta : elle imposa ses mains à deux endroits de mon bras gauche, pria la guérison au nom de Jésus et voilà! J’ai ressenti immédiatement comme un courant électrique qui retraversait mon bras jusqu’au bout de mes doigts, wahou! C’était bizarre comme sensation, pas miraculeux mais bizarre… Bref, je l’ai remerciée et nous nous sommes quittées. Quatre heures après la douleur atteignait son paroxysme et mon corps qui n’en pouvait plus se mit à trembler de partout, je me surpris à « crier » à Dieu qu’il apaise ma souffrance une fois pour toute! Asseyez-vous si vous ne l’êtes pas encore car c’est à ce moment que l’histoire prend tout son sens… Deux minutes après, je me retrouvais dans ma chambre, je m’allonge dans mon lit et…. POUF! Oui, je vous le dis comme je l’ai ressenti: POUF! Plus rien, plus de douleur, instantanément! Je retire la couette de ma main valide et je dis à mon époux « regarde, je vais lever mon bras! » (chose que je ne pouvais plus faire depuis 9 jours!) : à cet instant, j’ai LEVÉ mon bras jusqu’en haut et à même hauteur que l’autre!
Mercredi 21 septembre 22 heures… Jésus a sauvé mon bras, oui, sauvé car je suis ostéopathe et mon époux kiné-ostéo et en 15 ans de carrière il n’a JAMAIS vu de guérison aussi fulgurante! Je suis reconnaissante envers cette jeune femme Lætitia qui a obéi aux commandements de Jésus lorsqu’il demande à ses disciples d’imposer les mains sur les malades et de prier pour leur guérison! Car en faisant cela et moi en acceptant de la recevoir j’ai bénéficié d’une grande bénédiction sans quoi ma carrière professionnelle allait être mise à rude épreuve!
Jésus est vivant, aujourd’hui plus que jamais j’en suis persuadée et je voulais, à mon tour, vous en mettre au courant!

Merci d’avoir lu et accepté mon témoignage 😉

Sincèrement,
B.